La vie, c’est comme un bol de cacahuètes… vaut mieux être le premier à se servir

Après des mois à attendre un retour positif d’une maison d’édition comme on attend le quatrième bon numéro du loto, j’ai décidé de prendre mon destin en main. Finis les coups du sort. Je me lance. 

Alors voici mon site. 

Dans les mois à venir, lorsque j’aurai fermé tous les o et mis les barres sur tous les l et les t de mon roman, je vous en dirai plus sur mon œuvre. En attendant, vous pouvez découvrir ma vie et mon blog où je chronique les romans gays que j’ai lus et aimés – enfin, jusqu’à présent !

Pour les autres nouvelles, suivez-moi sur les réseaux sociaux à @etiennebp7. Ou laissez-moi un message. Je ne vous promets pas de vous donner pas les bons numéros du loto ou l’astuce pour vous rendre riche, mais au moins, je vous répondrai. 

Étienne Bompais-Pham. 

Moi, au Camden Market de Londres, entre deux bières.
Étienne Bompais-Pham à la terrasse de La Grille Montorgueil
Moi complètement fou-fou à la terrasse d'un café en juillet 2019.

Après des mois à attendre un retour positif d’une maison d’édition comme on attend le quatrième bon numéro du loto, j’ai décidé de prendre mon destin en main. Finis les coups du sort. Je me lance. 

Alors voici mon site. 

Dans les mois à venir, lorsque j’aurai fermé tous les o et mis les barres sur tous les l et les t de mon roman, je vous en dirai plus sur mon œuvre. En attendant, vous pouvez découvrir ma vie et mon blog où je chronique les romans gays que j’ai lus et aimés – enfin, jusqu’à présent !

Pour les autres nouvelles, suivez-moi sur les réseaux sociaux à @etiennebp7. Ou laissez-moi un message. Je ne vous promets pas de vous donner pas les bons numéros du loto ou l’astuce pour vous rendre riche, mais au moins, je vous répondrai. 

Étienne Bompais-Pham. 

Dernières critiques

Newsletter

Inscrivez-vous à ma newsletter pour recevoir mes dernières parutions directement dans votre boîte mail.